© JAF PARIS site officiel 2015            mentions légales

POUR ETRE INFORMÉ DES ACTUALITÉS DE LA JAF

9. PLAINE D’ARARAT

 

Costumes Féminins

 

Les vêtements étaient  légers en raison de la douceur du climat de la Plaine.

 

La garde-robe comprenait les sous-vêtements, le vêtement de dessus, le manteau, la ceinture, la coiffe et la robe.

 

Le vêtement était coupé dans un tissu de soie uni ou à motifs végétaux. La chemise était en coton. La ceinture qu'on attachait seulement les jours de fête était confectionnée d'une étoffe de soie pliée en deux, brodée ou ornée de pierreries. Le kourk (manteau) de velours était vert foncé, rouge ou bleu foncé, le manteau étroit sur le buste s'évasait à partir de la taille. Les manches étaient larges et bordées de fourrure de renard.

 

Les jeunes filles de la Plaine d'Ararat nattaient leurs cheveux et portaient sur la tête un simple voile de tchit  (coton) imprimé de fleurs multicolores. Le voile des jours de fête était en soie. Cependant les filles d'Erevan ne se couvraient pas la tête avant le mariage.

 

La coiffure de la jeune mariée se composait d'un ornement frontal appelé chikt au sommet duquel on posait le bonnet ou le boli en forme de fer à cheval. Le voile était retenu par des épingles sur le boli. Les femmes âgées portaient le tassak, sur lequel elles attachaient un ruban blanc afin de préserver le front de la pression des rangées de pièces d'or. Elles utilisaient également un ketgal ou couvre-bouche blanc.

 

Costumes Masculins

 

Dans les villages de cette région, on utilisait deux types d'arkhaloughs (tuniques). Les pièces restantes du cos­tume ne différaient pas beaucoup de celles des autres provinces. Les personnes âgées portaient une chemise de nuit  épaisse sur leur chemise. Il existait trois sortes de tchoukha-manteaux : le premier, le tchoukha à manches,  se portait aux jours de fête, il était en laine et finement brodé. Le second plus simple était destiné pour tous les jours. La troisième variante du tchoukha était le tcherkezka. Les hommes riches, entre deux âges, portaient un manteau de feutre en poil de chèvre.